• Accueil
  • > Archives pour février 2009

Xotchimilco + Veracruz …

Posté par guyommexico le 25 février 2009

VHola tout le monde !

Oula, ça fait longtemps que je ne me suis pas mis à écrire… En même temps, j’ai vraiment été TRES pris depuis le dernier article ! Bon allez, ok, pas d’excuse et c’est parti, on rattrape le retard !

 

Pour les photos : Xotchimilco    Veracruz

 

Alors tout d’abord, Xotchimilco

Nous sommes donc le 14 février 2009, « el dia del amor y de la amistad » comme ils disent ici. Pour cette journée, Helianne (la personne qui gère la Alpina, où je vis) a proposé aux résidents d’aller visiter cette Venise mexicaine. De ce que nous en avons entendu, les gens viennent, prennent place sur des sortes de petites barques (capacité assise  ~20, environ le double debout) où l’on mange, écoute les Mariachis, rigole, discute et se laisse bercer par le « conducteur » des heures durant !

Bon bah du coup, nous, on est partant ! On se retrouve donc la bas, et effectivement, c’est comme on nous l’a décrit, excepté concernant la population présente… Mexico… On avait eu l’audace d’oublier un instant que nous étions dans une ville de plusieurs dizaines de millions d’habitants… Grave erreur, surtout un jour de Saint Valentin. Mais bon, au final ça ne rend la chose que plus typique, des dizaines de « trajineras », des Mariachis (les groupes de musiciens mexicains), des vendeurs de tout qui vous « abordent »…

Nous passons ainsi plus de 3h à discuter, rire, chanter, découvrir, et prendre quelques photos…

Petite précision, Xotchimilco se trouve à environ 15-20 minutes de taxi (en passant par le périphérique) nous avons payé 120pesos à 4, par contre je ne me rappelle plus du tout le prix pour monter sur les trajineras… Je me renseignerai !

 

Bon après Xotchimilco, le début de semaine a été assez calme (rien de vraiment spécial pour la saint valentin)…

Jusqu’à mercredi après-midi, jour de cuisine (ça va plaire à la mère et à Dem ça !).

Petite description rapide, le reste se trouvera dans la section culinaire du blog dès que j’aurai récupéré les ingrédients exacts…

Le nom : Chile en Nogada

Préparation (en quelques mots) :

Temps : ~2h tout compris (à 2 « cuisiniers »)

Ingrédients (dans mes souvenirs) : des fruits (pommes, poires, grenades, pêche au sirop), des fruits confits (ananas confits et « acitrón » confit), de la viande (achée, de bœuf et un peu de porc), des gros piments, des tomates, du riz (préparé un peu à la cantonaise, avec de l’ail, des petits poids et des petits bouts de carotte) et la sauce (de mémoire : du « queso california » (une sorte de faux fromage chimique bizarre…), de la crème, du lait, du vin blanc, des noix, les fruits confits le tout au mixeur…)

En images :

Le résultat : je n’ai pas voulu prendre de photos au moment du repas, car je ne sentais pas ça très approprié… J’ai donc pris une photo après :

Le principe :

-          Faire cuire la viande, les fruits très finement coupés, les tomates avec un peu d’assaisonnement dans une grosse marmite couverte.

-          Pour les piments, les faire chauffer sur une plaque pour retirer ensuite la peau (meilleur à manger et un peu moins fort). Une fois chose faite, les rincer à l’eau et les fourrer de la préparation de viande. Verser ensuite la sauce dessus et disposer quelques grains de grenade.

-          Pour le riz, d’abord mettre de l’huile avec de l’ail dans une casserole, mettre ensuite le riz jusqu’à ce qu’il devienne transparent, ajouter de l’eau (suffisamment pour qu’elle soit entièrement absorbée) et les carottes/petits poids, laisser reposer ensuite…

Avis personnel sur la réalisation : Ce n’est vraiment pas compliqué à faire, mais c’est assez long, et pour réussir ce plat, beaucoup repose sur la sauce, hors j’ai peur que le queso californien, nous n’ayons pas ça en France. On fera donc un test de version française !

Avis personnel sur la dégustation : Le meilleur plat mexicain que j’ai mangé depuis que je suis arrivé, et de loin… Je ne dis pas ça car j’ai participé à la réalisation, mais vraiment c’était tout simplement dé-li-cieux…

 

Bon après cet interlude culinaire, nous en arrivons à notre week-end… VERACRUZ !

Ca y est nous sortons de Mexico DF pour aller visiter un peu de pays. Veracruz se situe à l’est de Mexico, dans l’état de Veracruz (facile !), en bord de mer (c’est un « grand » port du Mexique). La distance représente en gros 6h de car si tout se passe bien (ce sera pour nous 7h30 de car…).

Pourquoi cette destination ? C’est très simple, du 21 au 25 février en gros se déroule le Carnaval de Veracruz. C’est le plus gros carnaval du Mexique, il attire des danseurs de tous les états du Mexique, mais aussi du Brésil, du Costa Rica, de Panama et de tous les pays d’amérique centrale et du sud qui voudront se joindre à la fête !

Forcément quand nous avons entendu ça, le choix a été rapide « bon ce week-end, on se fait une tite balade dans la Ciudad Universitaria ? Où sinon on peut aller au carnaval de Veracruz ! ». Les billets de train sont pris peu de temps après la fin des cours le vendredi après-midi (550 pesos environ (30€) l’A/R), et c’est parti. Pour la petite anecdote, nous avions cherché un hôtel avant de partir (malin), et au final des amis vivant avec nous et y allant aussi nous informe qu’il reste de la place dans leur hôtel : BANCO ! Et en gros 3h avant d’arriver à Veracruz, on apprend qu’il n’y a plus de place… Heure prévue d’arrivée : 1h du matin. Bon, que faire, pas trop envie de dormir sur la plage à l’arrache donc Dan prend son courage (et sa fatigue) à deux mains et va discuter avec 2 espagnoles voyageant elles aussi dans notre bus. Après une discussion approximative, un coup de fil à leurs potes présents sur place, on se retrouve avec une place pour nous 4 dans leur hôtel (dans leur chambre précisément) pour 225 pesos / personne / nuit (13-14€). Banco ! On arrive donc vers 1h du matin dans l’hôtel, nous allons loger avec 3 catalanes (Barcelone ou proche) et un catalan. Le but n’étant pas de dormir, 1h05 nous sommes dans la rue, et là, c’est l’hallucination totale… Du monde partout, déguisés, pas déguisés, des travestis (on nous avait prévenus qu’il y en avait beaucoup en période de carnaval), tout le monde a le sourire, tout le monde danse avec tout le monde…

Nous entamons donc une découverte de Veracruz by night, en passant par le port, par différentes places, diverses animations, un karaoké, une boite de nuit, pour finalement aller dormir au petit jour, vers 7h30 du matin…

Petite anecdote de la nuit (au-delà du fait qu’on se fait remarquer à 10 000km comme étant étrangers, et donc prendre en photo un nombre incalculable de fois, accosté (par des femmes et des hommes) etc.) on se retrouve au détour d’une avenue à « bloquer » le passage de l’avenue maritime avec en gros 50-60 personnes à danser une salsa des grands soirs, du Reggaeton etc. Même les chauffeurs de voiture voulant passer finissent par danser avec nous… Une vague de joie dans les rues de la ville (pas un seul moment nous avons eu peur).

Le lendemain, un peu fatigué, nous nous levons vers 12h et décollons de la chambre vers 13h pour découvrir un peu la ville aux couleurs du soleil ! Et bien c’est une chouette ville, plus une seule trace de la soirée de la veille (on peu même de quelques heures auparavant), des petites rues, le port (ça me fait très plaisir d’ailleurs, ça rappelle un peu la mère patrie !), l’air marin, du vent ! (on n’a pas l’habitude à Mexico…)

Quelques photos…

Et puis on se renseigne tout de même pour le carnaval : début 18h ! L’avenue maritime qui doit faire plus de 7km, une estrade de chaque côté, des marchands ambulant (de tout…), de la musique. On achète donc nos places. C’est une marée humaine qui se profile devant nous, je ne sais pas combien de milliers de personnes il y a mais c’est vraiment hallucinant… Et là, les cowboys mexicains (les policiers) débarquent pour virer tout le monde de l’aller centrale… Eux ils ne déconnent vraiment pas, un nombre hallucinant, matraque au point, arme à feu à la ceinture, pick-up avec mitrailleuse lourde… Bref une fois le « ménage » fait, le spectacle commence…

Et là (21h) on en prend plein les yeux… Des chars énormes, des orchestres de ouf, des danseurs par centaines… Et ça dure, encore, encore, jamais de pause : salsa, mamba, cuivres, percussions, chars illuminés, décors de malade, costumes comme dans les films, (très) jolies danseuses… Le seul hic c’est qu’on n’avait pas osé prendre appareil photo ou caméra, donc pour l’instant on n’a pas de photos… Mais on devrait pouvoir récupérer celles des espagnols avec qui on dormait.

Sur les coups de minuit, alors que la fête bat toujours son plein, nous décidons de nous mêler à la foule, on marche, on se déplace, on danse, on mange, on danse, on rencontre des gens, on se fait prendre en photo, on danse … Je vais pour ma part me coucher vers 3h (histoire de pas trop en faire pour mon problème de dos qui se règle doucement), mes 3 compagnons rentrerons eux vers 5-6h après avoir été danser en boîte.

Le lendemain est un peu dur pour tout le monde, fatigue accumulée, mais bon, notre car est à 21h le soir, donc nous allons nous balader en ville, visiter, marcher encore et encore, manger aussi… Nous avons mangé notamment dans un restau : Mojarra a la Veracruzana… Un des meilleurs poissons que je n’ai jamais mangé… Vraiment mam’ si tu trouves des poissons comme ça à la maison, tous les jours on en mange si tu veux… J

L’arrivée à l’appart se fait à 5h12 précisément le lundi matin (après de nouveau 7h30+ de car et pas mal de taxi), nous allons donc dormir un peu… Et oui nous avons cours à 11h30 !

La journée se passera sans encombre, jusqu’à ce qu’on se mette à bosser ! Et oui, on ne fait pas que faire la fête ou visiter. Nous nous mettons dans au travail vers 15h et entre la recherche de valeur, la recherche de formule, se mettre d’accord entre nous, faire les calcul, rédiger et une pause pour manger d’environ 1h, nous avons bossé jusqu’à 3h du matin en gros… Vous lisez bien, environ 11h de travail sans réelle pause à part se remplir un peu l’estomac… Ce qui nous rassure c’est qu’on a appris aujourd’hui que ça avait été la même pour tout le monde (avec un record de couché vers 5h30)… Tout ça pour un devoir maison en Mejoramiento Ambiental sur la pollution de l’air ! SUPER !

 

Bon allez je vais arrêter là, je suis en salle 209 du bâtiment Escuela de Ingenieria et mon prochain cours commence dans 12 minutes précisément…

Je vous souhaite à tous une bonne journée en tout cas et espère que vous aurez apprécié suivre nos péripéties…

A bientôt pour de nouvelles aventures !

Guil.

 

PS : il manque les photos, je suis en train de redimensionner le tout pour les mettre sur le blog, promis je fais ça très vite…

Publié dans Liens | 1 Commentaire »

Teotihuacan…

Posté par guyommexico le 13 février 2009

Hola todo el mundo !

Bon, je crois devoir commencer cette nouvelle par ceci : Excusez moi pour tout ce temps mis à donner des nouvelles… Le temps passe si vite, et je suis tellement occupé ici, entre le travail, la découverte… Bon ok ! Ca va ! J’ai juste pas trop pris le temps cette semaine d’écrire sur le blog, je vous présente donc mes plus plates excuses…

Pour me faire pardonner, aujourd’hui sera un article haut en couleurs : anecdotes, photos, sorties, rencontres, programme TOUT !

 

Tout d’abord, la fin de semaine…

La soirée de jeudi dernier (le 5 donc) a été attribué à faire participer un peu les mexicains d’une pratique assez peu courante par ici : La pendaison de crémaillère ! Nous avons donc expliqué un peu le principe à notre intendant, en lui demandant si ça ne posait pas de problème « No te preocupes ! la unica cosa es : la casa debe ser muuuuuy limpia mañana, y todo el mundo debe salir a las 12! » (pour les non hispanophones : pas de soucis ! La seule chose : tout doit être nikel chrome demain matin, et tout le monde s’en va à minuit !).

Impeccable ! Le matin nous laissons donc une feuille sur la table de la cuisine à l’attention des résidants pour les prévenir et les convier. En rentrant des cours, grosses courses (850 pesos à 4… une 12aine d’euros par personne… C’est cool le Mexique !) et on lance l’histoire cad on prépare les petits récipients de cacahuète, les choses à grignoter, à boire, goblets en plastique etc.

Les gens arrivent au compte goute, et d’un coup BAM c’est l’enfilade, une des résidente arrive avec une 20 aine de potes à elle, et c’est ainsi qu’en l’espace de 30min en gros on se retrouve pas loin d’une 40 aine de personne dans l’bahut !

L’ambiance est vraiment chaleureuse, beaucoup (essentiellement) de mexicains, quelques français, ça sent le bonheur et la joie de vivre à plein nez ! (sans oublier les jolies filles… bien sûr…). Mais bon, trêve de bavardage inutile, voici les premières photo de cet article… Enjoy… (se cachent dans ces quelques photos, ma copine, et celle de Dan…)

Teotihuacan... dans Liens 20h6911  2ln701s dans Liens 2jdg8kl
La suite de la soirée se passera pour tout le monde dans une boite non loin de notre casa, mais je ne les suivrai pas et irai me coucher après quelques mails d’écrits, quelques épisodes de Boston Legal regardés et voilou !

Ce jeudi soir a été une franche réussite, nous avons rencontré plein de gens, beaucoup discuté, beaucoup rigolé aussi… à refaire !

 

arrive la fin de semaine… Que faire ? Alejandro, un gars qui vit dans la Casa avec nous, mexicain mais pas originaire de mexico city nous propose d’aller passer le week end dans la casa de ses parents (absents) et de visiter ses alentours : La Valle del Bravo ! Ca promet, jusqu’à ce qu’on rentre des cours vendredi dans l’après midi, et qu’on aprenne que notre ami mexicain est malade et se tord de douleur (faut faire gaffe avec ce qu’on mange ici, même pour les estomacs habitués, ça frappe très vite, et ça fait un peu flipper !). Week end annulé donc. Mais qu’à cela ne tienne ! (comme s’écrit cette fichu expression !) nous décidons de nous rendre à Teotihuacan…

Un peu d’histoire :

Teotihuacán (Teōtīhuahcān) est un nom nahuatl signifiant « le lieu où on devient dieu ». En effet, dans la mythologie aztèque, c’est l’endroit où les dieux se réunirent pour créer le cinquième soleil, celui de notre ère.

La construction de la cité commença au Préclassique récent, vers -300. À cette époque, le Bassin de Mexico comptait deux centres importants : Cuicuilco au sud-ouest du lac Texcoco et Teotihuacán au nord-est du lac. Lorsque, vers -50, le volcan Xitle ensevelit Cuicuilco, Teotihuacán devint le seul centre dominant de la vallée, s’accroissant probablement de la population déplacée par l’éruption[3]. La Pyramide du Soleil fut achevée en -150. La cité connut son apogée entre 150 et 450 de notre ère. Elle était alors le centre d’une civilisation importante. La cité recouvrait 30 km² et abritait une population de plus de 150 000, voire 200 000 habitants.
Pour le reste, je vais vous mettre mes photos qui seront bien plus parlantes qu’un long discours sur cette découverte absolument fantasmagorique, extraordinaire, un pas de géant dans le passé… Un folie furieuse pour les yeux… Admirez plutôt…

Je commence avec ma préférée :

28tkh86

Puis dans l’ordre de la marche…

54eqt1  csrc3  hwfvuu  30utfyd  2crqzab  20jzh3  28lqrmp  ej6g03  6gcrvn  aeth82  2zzn85e

Et on termine avec un petit panorama, pris de la pyramide du soleil, a droite on aperçoit la pyramide de la lune, et la grande avenue c’est l’avenue des morts… Pardonnez la qualité moyenne du panorama, je viens de faire ça assez rapidement, et ça rendrait mieux si ces ****** de touristes arrêtaient de bouger 5 min ! :p

2cyla13

Pour ceux qui veulent voir un peu plus de photos, dans un plus grand format, je vous invite à visiter ce lien :  ici pour les photos

Le dimanche a été très calme quant à lui…

De même pour cette semaine… Du boulot (plus que ce que je pensais… Avec déjà une note : 7.5/10 (tout se note sur 10 ici) en production) :

- une page dactylographiée sur « pourquoi avez vous choisi une carrière d’ingénieur »

- un mind mapping (merci papa pour le coup, le boulot qu’on a fait ensemble avant que je ne parte m’a donné un sacré coup de pouce pour cet exercice) sur la détermination optimale d’un site pour une entreprise

- un exposé en préparation sur les toilettes sèches

- une réflexion sur le réchauffement climatique (en 2-3 pages dactylo) avec pour base de réflexion 2 films : « The Inconvenient Truth » d’Al Gore, et « the 11th Hour » de Di Caprio. Si vous voulez mon avis, les 2 sont intéressants à voir, mais je mets un ++ pour le film de Léo qui, même s’il m’a obligé à faire une pause tellement les 50 premières minutes sont déprimantes, est vraiment intéressant à voir, bien monté, bien « complet »…

 

Et bien sûr plusieurs sorties avec Annette (la mexicaine avec qui je suis sur les premières photos), avec Franck, Kamel et Dan, de nombreux voyages à pieds (30 min allez, 30 min retour pour l’UNAM)…

 

La conclusion de tout ça, c’est que je remercie les parents de me permettre de vivre cette expérience absolument extraordinaire d’un point de vue dépaysement, rencontres, apprentissage (de la vie, de la langue etc.) TOUT…

Vraiment je me nourris de tout ça à chaque instant que je vis ici, et pour tout ça : Merci.

Merci aussi à vous de me lire, de me donner des petites nouvelles, de me laisser des petits commentaires, je vous assure que je les lis tous avec attention et intérêt (c’est d’ailleurs la première chose que je fais en me levant le matin avant d’aller en cours, quand il est 10h chez moi, et 17h chez vous)

Je vous fais de gros gros boujoux !

Guillermo !

 

PS : prévisions :

- ce week end : Xotchimilco : la venise mexicaine, sur des petites embarcations, fleuve, mariachi, repas…

- le week end suivant : Le carnaval de Veracruz

- celui d’après : Acapulco !

Publié dans Liens | 7 Commentaires »

Le travail…

Posté par guyommexico le 6 février 2009

Hola !

Tout d’abord, je vais commencer l’article d’aujourd’hui en vous remerciant tous, pour vos mots, vos commentaires, vos remerciements. Le but de ce Diario de Viaje c’est quand même avant tout de faire voyager les gens qui me lisent avec moi…J’espère que c’est réussi… En tout cas, merci a vous :)

 

Le début de semaine donc, nous sommes aujourd’hui mardi 3 février 2009, 9h15, le réveil sonne…

« Ah oui c’est vrai on est la aussi pour aller en cours… » Drôle d’idée mais bon, nous nous conformons…

Notre semaine s’organise ainsi :

  • Lundi, mercredi, vendredi : nous avons cours de 11h30 à 12h50 : Sistemas de Planeacion.
  • Mardi et jeudi : 11h30 à 13h30 : Sistemas deMejoramiento Ambiental _ 16h à 18h : Diseños de sistemas productivos

Sistemas de Mejoramiento Ambiental : Nous commençons d’abord par nous rendre devant le bâtiment de l’UNAM « Escuala de Ingenieria ». C’est là qu’on apprend que non, ce n’est pas ici que se situe notre salle ! HAha… La salle se situe « en el anexo », vamonos direction l’anexo donc ! Et là, après 5 minutes de marche, des millions d’étudiants partout, certains mangent, d’autres jouent au foot etc. Au final, l’annexe est un complexe encore plus grand que toute l’université du Havre… Nous trouvons notre salle, et la surprise continue, pour ouvrir la porte, ils n’ont pas de clé ici, ça se fait à l’empreinte digitale ! Très high tech l’UNAM !

Le cours en lui même : C’est un cours qui ressemble beaucoup à notre cours « CO2 et logistique » en France. Tout d’abord, nous sommes les seuls étrangers dans la salle, et il en est de même pour tous nos cours. La prof à l’air très gentille, elle ne parle pas trop vite, c’est compréhensible, et ça a l’air intéressant. Pour ce cours, comme pour les 2 autres, il n’y aura a priori pas d’examen final, l’examen final en fait sert apparemment juste à rattraper d’éventuelles gamelles pendant le semestre… Nous avons déjà pas mal de boulot à faire à la maison, exemple, pour mardi en 8 nous devons regarder le film d’Al Gore (an inconvenient truth) et celui de Di Caprio (the 11th hour) et donner notre avis sur la question, dire ce que l’on en pense etc.

En parallèle à ça nous devons faire des présentations sur des sujets comme : « El Reciclaje » ou « Los Baños secos »… Un ensemble de 13 sujets possibles, qui feront le cours du semestre, en groupe de 2 à chaque fois. J’ai moi-même choisi les toilettes sèches (baños secos), petit clin d’oeil à Philipe ;) Le bilan de ce cours est très positif…

Diseño de sistemas productivos : Pour ce cours, c’est déjà un peu plus hardu… A comprendre je veux dire, la prof parle à la vitesse de la lumière… Et comme c’est un cours en fin de journée, c’est pas toujours facile de ne pas décrocher un peu…

Le cours en lui-même à l’air pas mal. Bon il faut préciser que pour le premier cours, après avoir fait l’appel (et avoir décrété que je m’appellerai « Yjome »…)  la prof a trouvé intéressant de faire une intéro… Définir en espagnol 5-6 termes liés aux systèmes de production (genre « efficacité » « efficience » etc.) et énumérer tous les diagrammes que nous connaissons… SUPER !

Nous avons également programmé un peu la suite du cours, nous devons trouver 1 adresse d’un lieu à louer ou à vendre dans Mexico, qui pourrait faire office d’agence pour une entreprise de service… Nous allons également faire un mind mapping sur la détermination de la meilleure localisation d’une agence/usine/entrepôt.

Planeacion : Ce cours là me motivait particulièrement de par son intitulé. Et le résultat à différent de ce à quoi je m’attendais pour l’instant mais très intéressant cependant. Nous avons par exemple pour projet final (le projet que l’on bosse durant tout le semestre) de faire le plan de nos 10 prochaines années de vie… Personnellement je trouve ça très sympa comme cours. A plus cours terme, nous devons écrire sur une page pourquoi nous avons décidé de suivre une carrière d’ingénieur !

Comme vous pouvez le voir, nous avons quand même beaucoup de boulot à la maison, même si le nombre d’heure effectif en cours n’est pas très élevé…

 

Bon sinon, la vie autour des cours… (bah oui on est quand même surtout là pour ça !). Des petites nouvelles en vrac (je récupère les photos ce soir a priori, ou demain, j’éditerai le tout après, promis ;) ) :

- nous avons fait une crémaillère dans la maison hier, c’était parti pour être que les résidents de la casa, nous étions au final une 30 aine je dirais, voir plus, ce fut très sympa, crèpes, discussion en espagnol, sur le pays, les différents peuples, les choses à voir etc. Mon espagnol commence à bien s’améliorer !

- je me suis trouvé une copine mexicaine : Annette (oui, je suis d’accord avec vous, ça ne fait pas Mexicain !). Elle est adorable, très sympa, a envie de me faire découvrir son pays (d’ailleurs nous allons à Theotiuacan dimanche, les pyramides toussa !) et très très jolie… Ce qui n’enlève rien, soyons d’accord !

- nous sommes vraiment bien installé dans la casa, et les autres habitants sont vraiment sympa. Chacun a son histoire, son passé, ses envies… C’est vraiment à la mode : l’auberge espagnole ! (bon à part 3 parisiens qui se la pète vraiment, qui prennent les autres un peu pour des chiens etc. Je pensais pas retrouver cette « espèce » que je déteste aussi loin de chez moi… Mais bon, on ne les voit pratiquement jamais, donc c’est pas trop grave !)

 

Et je crois que c’est à peu près tout pour le moment ! Cet après midi normalement : foot avec Thomas (le gars de l’UNAM chez qui on est allé voir le super bowl) et ce soir, BBQ (Barbecue) chez Antonio, un mexicain de notre âge qui bossait à l’hostel, super sympa et tout. Et peut-être sortie en boîte après, mais je ne suis pas super chaud pour ça, pour le moment…

Bon allez, j’ai cours dans 1h maintenant, il s’agirait de ne pas être en retard pour ces 1h20 de cours !

 

Gros bisous à tous !

Memo

Publié dans Liens | 5 Commentaires »

Fin de la première semaine…

Posté par guyommexico le 3 février 2009

Buenas tardes a todas y a todos…

 

La fin de la semaine à été plutôt mouvementée d’où le manque de nouvelles… Pardonnez moi !

Pour commencer, et pour permettre à ceux qui n’ont pas facebook de tout de même aller voir un peu plus de photos, en plus grande qualité,vous pouvez cliquer sur ce lien : http://www.new.facebook.com/album.php?aid=61616&l=7569c&id=744172832

La fin de la semaine donc :

Le jeudi ayant été un peu festif pour mes compañeros (rentrés vers 4h du matin) nous n’avons pas bougé très tôt de la maison. Une fois tout le monde un peu réveillé et de bonne humeur (comment ne pas l’être ici en même temps ?), nous décidons de nous diriger vers la place la plus connue de Mexico (la ville, comme le pays) : El Zocalo. Cette place est vraiment grande (pour les curieux, j’ai mis une ou deux photos de cette place sur le lien ci dessus), possède un drapeau GIGANTESQUE (idem, photo) du Mexique (il faut absolument que je m’en achète un avant de rentrer… Je ne ferai pas deux fois l’erreur du maillot des All Blacks !). C’est à cette endroit par exemple que se rend le nouveau président lors de son élection pour déclamer son discours.

Lorsque nous sommes arrivés, il y avait des manifestations contre un gouverneurs du Mexique qui pratique la torture, maltraite les femmes etc. Un gars pas cool apparemment. Nous avons appris après que les mexicains sont très férus des manifs, et qu’ils manif un peu pour un oui pour un non, comme quoi nous ne sommes pas les seuls à faire jouer ce droit durement acquis !

Suite à la visite du quartier, nous décidons de rentrer à l’auberge via le métro… Que Puta Madre (comme ils disent ici), je n’ai jamais vu ni vécu ça… Rentrer dans le métro mexicain aux heures de pointes (un peu tout le temps donc…) c’est un peu comme décider d’entrer sur le rond point de l’étoile à Paris en trotinette et de vouloir emprunter l’avant dernière sortie… Imaginez le délire… C’est à ne plus pouvoir respirer, littéralement. Mais bon, déjà ce n’est pas TOUJOURS comme ça, et puis à 2 pesos le voyage pour où on veut dans Mexico… Je rappelle : 2 pesos = 10 centimes d’euros.

Le vendredi soir à l’auberge, le proprio propose à ceux qui veulent de les emmener en boîte : Vamonos amigos ! On se retrouve d’abord dans un petit bar/boîte où joue un groupe : *beurk* nous décidons donc de partir à la deuxième destination proposée : Le lipstick ! Tous les autres y vont à pieds, Dan et moi attendons 2 Mexicaines avec qui nous avons sympatisé qui viennent nous catch up en voiture !

Après de multiples détours (ça nous fait visiter la ville, on en profite pour discuter, du bonheur) nous arrivons à destination, nos amis nous attendent devant la boîte. Et là, c’est la surprise… Le lipstick est un bar, non pas mix, mais bien homosexuel ! o__O

Nous ne restons donc que 5-6 minutes, en nous confondant en excuse aux 2 gentilles mexicaines qui nous transportent. Et décidons d’aller dans la fameuse boîte au 46ème étage d’un hotel, sur Insurgentes, estacion Poliforum. Nous monttons (3 ascenseurs différents), arrivons et là … C’est l’hallucination totale.. Je vais passer les 10-15 premières minutes à scotcher sur la vue, vraiment un truc de malade, dommage que je n’aie pas pris mon appareil photo. A ce moment de la soirée nous ne sommes plus que Dan, Kamel, Karin, Annette et moi même. Nous allons montrer durant les 3 heures qui suivirent que les français savent danser ! Et oui, on a littéralement mis le feu à en faire s’écarter les mexicains qui dansent sur la piste ! Une soirée énorme, vraiment… Il est maintenant ~3h du matin, nous rentrons dormir…

Le lendemain (samedi donc, pour ceux qui ne suivent pas !) nous sommes un peu fatigués, mais décidons malgré tout de partir à l’aventure, direction l’un des plus grand parc de Mexico,là où se trouvent les principaux musées de Mexico DF (pour Districto Federal, je ne crois pas l’avoir déjà dit).  Après une marche d’une  30aine de minutes, nous rentrons dans ce magnifique parc (encore une fois, pour les photos => le lien au début du post), nous croisons moult mexicains (logique), écureuils (moins logique, surtout quand ils viennent te manger dans la main), un marché énorme (je vais arrêter de préciser que tout est énorme, c’est mexico, c’est forcément énorme…), un Zoo. Le choix se fait donc pour le zoo (à 3 voix contre moi, je n’ai pas fait le poids… tant pis, nous irons voir le Museo de Antropologia une autre fois!). Nous effectuons également le retour à pieds, je pense que ce jour là nous avons bien marché 4-5h en tout…

D’ailleurs, mon dos me fait souffrir le martyr… Heureusement que j’ai embarqué la ceinture de soutien, merci Chegaray !

Nous revenons à l’hostel le soir, et le samedi soir c’est Tekila party à l’hostel, tout le monde se réunit sur la pisa alta (le toit-terrasse) et on passe tous la soirée là. Nous étions environs 25 personnes : français, norvégiens, américains, suédois, canadiens, mexicains, argentins, etc. Un vrai mélange de culture (j’ai chopé un numéro pour prendre des cours de salsa ! en rentrant ça va pas déconner !).

Le dimanche sera consacré, à partir de 15h, à aller chez Thomas, un gars de l’administration de l’UNAM qui nous a aidé à choper un logement. Il nous a invité à regarder la finale du Super Bowl (Steelers vs Cardinals, 27-23 pour ceux qui n’ont pas regardé). Nous avons donc passé toute l’après midi chez lui (et sa famille) avec plein d’amis à lui (dont un ingénieur qui bosse là où nous allons en cours), nous jouons aussi au basket, un peu aux jeux vidéos… Il nous ramène à l’hostel vers 1h du matin…

Les Mexicains nous font halluciner de jour en jour par leur gentillesse, leur joie de vivre, leur envie de nous faire partager leur culture, de connaître la notre… C’est un vrai bonheur ce voyage…

Aujourd’hui, nous avons enfin emménagé dans notre logement, c’est impeccable, je prendrai vite des photos pour que vous voyez ça. Nous avons également visité le quartier pendant 3-4 bonnes heures, avons été faire quelques courses de bouffe. C’est bon, nous sommes installés !

 

Après ce gros pavé, je vous souhaite à tous une très bonne nuit, il est 2h46 chez vous, 19h46 chez nous.

Hasta mañana para los primeros coursos en la UNAM, desde 13h30 hasta 18h…

Hasta luego

Estaba Guillermo (memo), en la Alpina 11, San Angel, Mexico DF, MEXICO

Publié dans Liens | 1 Commentaire »

 

Séjour en Finlande |
voyage au perou |
afbexpe |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Voyages en Inde
| latinos
| Bord de mer à St-Pierre La Mer