Un an…

Posté par guyommexico le 4 juin 2009

Bonjour à tous,

Aujourd’hui ce n’est pas de moi dont je viens vous parler. Vous ne trouverez pas de paysages à couper le souffle, ni de vidéos rageantes, d’anecdotes hallucinantes, de franche rigolade, de souvenirs innoubliables… Ce que vous trouverez dans cet article ? C’est simple, une déclaration d’amour. Ce n’est pas si simple en réalité, mais on va laisser parler les sentiments.

 

C’est à toi que je m’adresse, oui toi, qui ni liras surement pas ces quelques mots à travers lesquels je t’ouvre mon coeur. Tu es, depuis que je te connais présent dans mon coeur et dans mon esprit chaque jour qui passe. Ces 4 derniers mois je me suis tordu de douleur à l’idée de te savoir loin de moi, tu es la personne de qui il m’a été le plus dur d’être séparer.

C’est bizarre cette sensation tu sais, on ne s’y attend pas, cela nous tombe dessus comme une histoire de Paul Auster, on se fait prendre par la simplicité et la force des sentiments et cela ne nous quitte plus, on ne peut plus s’en passer. C’est comme une drogue, on y pense en se levant, on se demande comment va l’être aimé à ces quelques 13 000 km de là. Les jours passent, les rencontres se font, les amitiés aussi mais une chose reste constante, cette boule que j’ai au coeur. Tu ne peux pas savoir à quel point tu me manques et à quel point j’ai hâte de te revoir.

Un jour, mon frère m’a écrit une phrase qui arrive encore à me faire pleurer, ce jour là j’ai souhaité de toutes mes forces d’avoir un jour la même habilité que lui à transmettre ce que je ressens. Pouvoir dire aux personnes que l’ont aiment les mots justes, mettre sur papiers les larmes de notre amour d’une manière si forte et si profonde que la personne qui lit soit instantannément transcendée par cette avalanche de sentiments. Cette phrase était très simple : « tu sais frangin, on a vécu énormément de chose ensemble, les tribus de Maré, Rita Marley à la Réunion, Blaise et ses jolies filles, le snowboard chez Tonin, des centaines de choses. Mais tu sais, c’est rien tout ça, ça ne représente qu’à peine 18 années… On a toute la vie »

Ca peut vous paraître futil, limite simple, mais c’est une phrase qui m’a énormément touchée. Mais ce n ‘est pas à mon frère que je fais cette déclaration aujourd’hui. C’est à toi, que j’ai connu pour la première fois il y a un an, jour pour jour. Toi que j’ai toujours aimé avant même de te connaître. Nous avons été séparé pendant ces 4 mois, mais nous allons bientôt être réunis et alors je pourrai te montrer tout mon amour. Et comme l’a si bien dit Ol, un an c’est rien, on a toute la vie pour nous.

Je t’aime et je te souhaite un merveilleux premier anniversaire Jules.

Tu as cette chance extraordinaire d’être arrivé dans une famille qui aime plus qu’on ne pourrait le leur demander, qui déborde de joie, d’une sensibilité sans limite. Mais tu sais, tu le leur rends bien.

Je sais que tu as beaucoup changé pendant ces 4 mois durant lesquels nous avons été séparés, mais j’espère sincèrement que tu gardes de moins à défaut de souvenirs, quelques sensations. Car il ne se passe pas un jour ici où je ne pense à toi.

Je te souhaite encore une fois un merveilleux anniversaire ti cul.

Je t’aime

 

Un an... dans Liens 28kq8ap

Publié dans Liens | 3 Commentaires »

Puerto Escondido…

Posté par guyommexico le 26 mai 2009

Hola !

 

Décidément, en ce moment, je ne sais pas si c’est la fin du voyage qui approche, le nombre croissant de commentaires que je reçois, l’envie grandissante de faire d’autres voyages et de partager à nouveau ou tout simplement la non motivation totale pour les quelques cours qu’il nous reste mais j’ai envie d’écrire !

Je reviens donc vous voir avec de nouvelles histoires, de nouvelles photos, toujours plus hallucinantes… Je n’arrive décidément pas à ne pas être impressionné par chaque voyage que nous faisons. Une fois n’est pas coutume, Puerto Escondido me laissera un souvenir énorme.

 

Puerto Escondido

Pour ce week end de 3 jours que nous avons (ils ont réussi à nous sortir un « día de los profesores »… Un jour férié quoi !) nous partons direction cette petite ville sur la côte pacifique à 12h de car de México DF. Cette ville apparemment connue dans le milieu du surf et du body va nous surprendre au-delà de nos attentes…

Après ces 12h de car donc, nous arrivons vendredi matin sur les coups de 9h30, on se fait transporter sur la « playa de los surfers » par un taxi. A notre habitude, nous ne savons pas où nous atterrissons. Mais bon, comme à notre habitude, nous trouvons un petit hôtel fort sympathique, à 5m de la mer… Le pied… Bon, on mettra de côté les cucarachas (cafards…) !

L’intérieur de l’hôtel, puis la vue depuis l’accueil de l’hôtel :

Puerto Escondido... dans Liens 534k0g  2zprsxk dans Liens

La journée se déroulera d’une manière très simple : nous déposons les affaires, on enfile les shorts de bain, on va louer des planche de body « y ya ! ». Nous allons donc passer la matinée et le début d’après midi sur la plage en face de notre hôtel à essayer de prendre des vagues > 2m… ça ne parait pas énorme dit comme ça, mais la force que développe la mer pour vous expliquer que c’est elle qui vous domine est suffisante pour la respecter !

Sur les coups de 16-17h, nous commençons à avoir faim ! Et oui on se met à la mode mexicaine. On se pose donc sur le restaurant en face de notre hôtel. Une fois l’histoire réglée, on ira se poser sur la plage à regarder pendant de longues heures les surfers…

vfxlxu  2rot69t

Suite à quoi nous rentrons prendre une douche et c’est là que nous faisons la rencontre d’un mexicain un peu « loco » ! On discute, il nous décrit sa vision de la femme (très… mexicaine dirons- nous) et c’est là qu’il nous raconte qu’il est ici pour venir participer à une « pelea de gallo », traduction « combat de coqs » ! Bon bah moi je dis banco !

Nous voilà donc parti pour l’ARENE ! Nous étions les seuls touristes, vous imaginez bien ! Et là c’est comme on se l’imagine : les paris, une grande tension, des gens qui crient, la pesée des coqs, la pose des armes sur leur patte, les rounds, le sang etc. C’était une expérience énorme ! Je ne dis pas que j’y retournerais, restons serein, mais j’ai passé un très bon moment.

Suite à quoi nous sommes allés boire un verre puis nous sommes allés dormir.

 

Le lendemain, samedi…

On retourne une nouvelle fois louer body et palmes (50 pesos la planche, 20 les palmes, soit 4€ pour la journée… bon ça va encore) et on part direction Playa de la Puenta :

i6w6kk

Sur cette plage, hormis le fait qu’il fait environ 72°C (mais cette fois on se fait pas avoir, on met de la crème et tout, pas con ! enfin si mais une seule fois…), nous sommes quasi seuls, tranquilles, un petit coin de paradis comme on commence à avoir l’habitude d’en découvrir, mais qu’est-ce que ça nous plait… et donc après avoir passé pas loin de 2h sur cette plage magnifique, à prendre un peu de vague, à jouer avec un poisson « globo » …

xfb02x

… nous partons direction une autre plage. C’est une plage un peu isolée, à laquelle on accède à pieds en descendant une 150 aine de marches, et voici où nous arrivons :

28a8c1v

Une fois s’être baignés dans une eau à 30-31°C (très chaude oui… ça me rappelle un peu la Caled’ tout ça), il est temps de manger. Allez devinette :

Où ont bien pu manger ces 5 touristes qui nous énervent avec leurs destinations toujours plus belles à chaque fois ?

Petit a – sur la plage

Petit b – dans un fast food

Petit c – Obiwan Kenobi

Et d, laaaaa réponse d.

[tic tac tic tac]

-          Hmmm… J’hésite… mais je vais dire la réponse a Jean-Pierre.

-          C’est votre dernier mot cher lecteur ? Il vous reste le moite/moite encore…

-          C’est mon dernier mot Jean-Pierre !

Bah oui attendez, on ne va pas non plus se priver en plus ! Nous avons donc mangé avec cette vue sur le Pacifique :

8y714p

Pendant cet interlude, nous faisons la rencontre de Pedro (bon, il ne s’appelait pas comme ça mais bon ça fait plus vrai…) qui nous propose d’aller voir des dauphins, des tortues et de manger ce que nous aurons pêché… Sur le papier ça fait rêver on est d’accord… Et bien on verra demain, mais nous sommes un peu sceptique quand même…

Bon après ça, on retourne sur la même plage que la veille pour prendre nos vagues, mais bon, au bout de 20 min, Kamel et Franck se sont fait sortir par la mer, ils n’ont pas réussi à passer les vagues  pour ensuite pouvoir les prendre, ils sont épuisés : retour sur la plage. Dan et moi, par nous ne savons quel miracle y arrivons, et la on se fait une session oufissime… Vraiment plaisant. Bon faut pas déconner, je finis quand même par me faire sortir aussi suite à une vague mal prise je manque de me noyer (pas quand même mais c’est chaud, les vagues font bien 2.50-3m de haut).

2nl8th5

Suite à quoi, on ira prendre une douche, manger un truc et aller dans un bar à 3min de notre hôtel, sur le sable, un peu à la roots, bonne musique, des gens sympa, détendu. On a prévu de se coucher pas tard, le rdv de demain pour les dauphins est à 7h30… Bon bah l’ambiance est tellement sympa qu’on ira se coucher vers 3h30 !

 

Dauphins nous voilà !! (on espère…)

On se lève, c’est dur, il est très tôt pour nous qui ne nous levons pas avant 10h depuis 4 mois… Mais bon, comme le dit Franck « se lever pour aller nager avec des dauphins c’est nettement plus facile que pour aller en cours ! ». Bien dit l’ami !

On se fait donc ramasser par un taxi, on arrive au lieu de notre départ :

9uym3k

Et la, tous endormis, on part, il fait à peine jour, le temps est magnifique, il n’y a pas un bruit (bon ok, le moteur du bateau fait un peu de bruit…) et on file vers le large (pensée à Romu).

2m7ax5t

Le gars nous annonce qu’on doit partir tôt parce qu’à cette heure là, les dauphins se nourrissent de poissons et donc sont à la surface et que passée une certaine heure ils disparaissent etc.

Et là, au bout de quelques kilomètres, c’est l’hallucination totale. Nous en restons ébahis devant un tel spectacle. Ce n’est pas 5 ni 10 dauphins que nous voyons, mais des dizaines et des dizaines de dauphins qui sautent, nous suivent, se mettent juste devant le bateau… Une des images qui me restera très longtemps associée au Mexique à n’en point douter…

9iwxte  vo947s

Bon la première chose qu’on demande c’est si c’est dangereux ou non d’aller nager alors qu’ils sont à 3m de nous, il nous dit que c’est mieux de s’éloigner un peu quand même pour se mettre à l’eau et qu’on ne soit pas au milieu du troupeau.

2d1sg3m

Et puis pour que vous puissiez vous rendre compte un peu de ce que je veux dire quand je dis « des dizaines et des dizaines » (oui je m’auto quote !), je vous laisse admirer le spectacle

Image de prévisualisation YouTube

Bien sûr, durant ce périple nous avons aussi pêché : iwk8lf

Vue 2 couples de tortues se reproduire, vu un serpent de mer etc. Bref une randonnée maritime EX-TRA-OR-DI-NAIRE ! Je n’ai pas d’autres mots, rien que d’y repenser, d’en parler, de vous le raconter… J’aurais tellement aimé partager ce moment avec plus de gens, mais j’espère déjà que j’arrive un peu à vous faire rêver.

Nous rentrons ensuite à port (ou plutôt à plage), déposons nos 2 poissons (environ 5kg chacun) dans un restaurant (toujours sur la plage bien sûr, je ne vais pas refaire J-P Foucaud à chaque fois !) pour qu’ils nous le préparent.

seqgli  2mwv1aa

Pendant ce temps Franck et moi allons faire de la plongée masque/tuba pour voir des centaines de poissons colorés et autres joyeusetés du monde marin.

Et puis nous retournons à l’hôtel pour préparer nos bagages (sur la route nous tombons sur ceci :)

246pe29

Nous passerons le reste de l’après midi autour de la piscine de l’hôtel puisqu’il fait bien trop chaud pour aller sur la plage. Nous ferons la rencontre de Mexicains (architecte, Médecin, designer industriel …) fraichement diplômés qui ont décidé de prendre un peu de bon temps avant de se lancer dans la vie professionnelle à corps perdu !

Puis nous rentrons au DF…

 

J’ai passé un weekend génialissime, que je n’oublierai pas de si tôt…

 

Je vous remercie encore une fois de m’avoir lu, de m’avoir attendu et de continuer de me suivre. Je vous remercie également pour vos commentaires toujours plus nombreux et motivants.

 

Je vous embrasse fort !

Retour dans 2 semaines et 1 jour…

 

Guil.

 

PS : prochain et surement avant dernier article, sur Corralejo que nous avons visité le weekend dernier…

 

PS² : 2 nouvelles de dernière minute !

- Nous venons de passer à la télé dans une émission sur les chanteurs mexicains dont nous avons assisté au tournage le weekend dernier. Trippant de se voir à la télé et dommage qu’on n’ait pas pu enregistrer.

- Je viens d’avoir le résultat d’un projet de fin de cycle sur une de mes 3 matières.

En design des systèmes productifs : nous avons un partiel qui reprendra tous les exos faits lors du semestre. Sauf si (et c’est là que c’est intéressant) on obtiens le meilleur résultat lors du dernier projet. Ce projet c’est en gros définir la meilleure organisation pour une ZAC : auditorium, salle de presse, salle multimédia, salles de banquets, centre commercial, parking etc. Avec une 15 aines de contraintes (les aires respectives, tel truc doit etre proche de tel autre etc.), des coûts à analyser, des déplacements à étudier, des matrices 10*10 à faire sur excel, des formules longues comme mon bras à rentrer etc.

Et celui qui arrive à avoir le coût le plus bas en respectant toutes les restrictions gagne non seulement un 100/100 à son projet mais est aussi excusé d’examen final pour lequel il obtient d’office 100/100 !! Bon, au début je m’en moquais un peu du « concours », j’ai juste fait mon travail tranquille émile etc. Et une fois plusieurs solutions effectuées, on compare avec les autres nos résultats et ça tourne pour tout le monde entre 37 millions et 42 millions (j’avais pour ma part jusque là 39 millions, donc ça m’allait largement).

Bon le truc c’est que la Maestra nous demande de faire au moins 2 organisations différentes. Je fais donc ma deuxième et là : BOUDOUM : 31.1 millions ! je colle 6 millions au meilleurs résultat !Et après révisions, modifications etc. je tombe à 30.188 millions ! Tout content, je rends mon projet, je n’entends personne me battre, ça se profile bien. Et là c’est le drame, j’en parle avec l’autre français que je ne vois quasiment jamais et lui a trouvé 30.112 millions… Je suis donc bien déprimé au final.

Et là, miracle, aujourd’hui j’apprends qu’elle a rendu les résultats et qu’elle a décidé de choisir les 2 meilleurs projets car très proches, celui de l’autre français et… LE MIEN !! Je ne passe donc pas l’examen final de cette matière, j’ai 100/100, ce qui fait qu’avec le reste du semestre cette matière est acquise pour moi avec une moyenne de … 100/100 ! yeepee ! Vive le mexique

Publié dans Liens | 5 Commentaires »

Acapulco en vidéo…

Posté par guyommexico le 23 mai 2009

Hola !

 

Bon, j’avais parlé d’une vidéo fut un temps… ou pas… je ne me rappelle plus bien, toujours est-il que j’ai pris le temps de l’upload-er pour vous la montrer.. Le contexte ? très simple : Nous sommes dans l’hôtel à Pie de la Costa, à côté d’Acapulco, là où nous avons passé ces moments que nous pensions les derniers au Mexique.

Je vous laisse donc juger !

Image de prévisualisation YouTube

 

L’article sur Puerto Escondido est presque terminé…

Demain c’est Corralejo…

 

guil.

Publié dans Liens | Pas de Commentaire »

Acapulco, Taxco, mon anniversaire…

Posté par guyommexico le 18 mai 2009

Coucou les p’tits loups !

Ne pas lacher le bon bout quand on le tient ! En ce moment je suis dans une phase motivation donc je continue d’écrire. On a l’impression, à chaque fois que j’en parle que c’est un travail titanesque, qui demande moult efforts et sacrifices…

Des sacrifices, clairement non. Ça me prend un temps fou de rédiger, mettre en forme ma pensée pour que ce ne soit pas trop décousu ni fatiguant à lire, mais cela reste un plaisir, sans quoi j’aurais arrêté depuis looooongtemps. Bon, comme me l’a fait remarque Guillaume P. tout à l’heure, il reste des fautes, c’est vrai que j’essaye d’en faire le moins possible, mais je vous avoue que pour le dernier article je ne l’ai pas relu… Bref je vais tâcher de faire attention.

Des efforts, clairement oui. Visionner les photos, faire un tri, les redimensionner, les héberger sur internet, mettre les liens, raconter notre histoire, aérer la chose, essayer de mettre quelques traits d’humour, intégrer les photos au texte…

Mais comme je le disais, cela reste un plaisir. Pourquoi ? Quand je vois des commentaires comme certains m’en font, de JH, des amis que je n’ai pas vus depuis longtemps, de la famille etc. ça me motive bien plus que vous ne pouvez ne le penser ;)

Ceci étant dit, je vous remercie de continuer de me suivre après ces 15 semaines et demi de voyage, de découverte, de rigolade, d’émerveillement, de partage, de rencontre, d’amitié, d’amour…

 

Repartons sur le récit à proprement parlé maintenant !

 

La casa Alpina

Cette maison où nous vivons originellement à une 20 aine s’est vidée pendant l’influenza (grippe en español). Vidée veut dire qu’on s’est retrouvé, au pire du pire, à 8… Mais bon, cela ne nous a guère empêché d’en profiter. En effet, durant le temps passé avec les parents, nous avons fait des « repas de famille ». Je m’explique, au pire de la crise (car ça en a réellement été une ici…) et comme par magie, nous nous sommes organisé des repas tous ensemble, mes parents compris : vin rouge, fromage de chèvre français, BBQ… Et en l’espace d’un instant, nous avons tout oublié, c’était comme une famille pour tout le monde, avec les cousins éloignés, oncles et tantes etc.

C’est un moment qui a fait énormément de bien à tout le monde, et je sais que les copains aimeraient vous remercier les parents :)

 

La décision

Voyant que nous n’aurions pas cours avant au moins le 6 mai, nous avons décidé de partir de DF. La destination sur laquelle nous nous sommes tous accordés a été « Puerto Escondido ». Sauf que, environ 30min avant de partir, l’OMS augmente son niveau d’alerte à 5, transformant l’épidémie en pandémie et le voyage en « partons-nous ? ».

C’est alors que nous décidons de rentrer en France, j’appelle Air France, on fait changer les billets, nous partons de Mexico le lundi 4 mai. Ce choix étant fait, cela marque la fin d’une aventure. Rien que d’en reparler maintenant, les larmes me viennent. Je vous jure que nous n’étions pas beaux à voir à ce moment. Les uns dépriment sur la terrasse, les autres appellent leur famille en France pour les avertir etc. Mais surtout ce que nous faisons tous c’est de nous rappeler tous ces merveilleux moments que nous avons passés ensemble, ces voyages, ces découvertes etc. Mais surtout, nous constatons à quel point nous avons développé un sentiment très fort d’amitié entre nous.

Qu’à cela ne tienne ! On partira quand même en week-end direction : Pie de la Costa (à côté d’Acapulco) puis Taxco. On part tous avec cette idée que nous devons profiter un maximum de tout ce temps, que ce sont nos derniers moments au Mexique.

On se trouve donc un hôtel, sur la plage. Je veux dire SUR la plage, vraiment…

 

L’hotel : Acapulco, Taxco, mon anniversaire... dans Liens 315h2j9  16b0mwy dans Liens

La plage : 1zb6hpg

 

Et puis bon, comme nous sommes encore en période de doute (même si la décision de rentrer a été prise), on se tient au courant des news, on va dans un cybercafé voir nos mails de l’université etc. Et puis on achète le journal d’Acapulco aussi, il faut bien se ternir informer !

ngu2ar

 

Bon après, quand on regarde la UNE de ce journal, on a littéralement explosé de rire, pour ceux qui ne parlent pas trop español, « Turistas, mejor ni vengan » signifie « Toursites, c’est mieux de ne pas venir ». Bon, quand on regarde le cadre, nous, on ne regrette pas :

mijprq  2wp0cnp

 

Nos 2 jours à Acapulco se résumeront à se rappeler les énormissimes, extraordinaires, fantasmagoriques, inoubliables, inespérés moments que nous avons passé au Mexique, à se prendre des vagues monstrueuses dans la tête, rire, bien manger, et construire une reproduction de Chichen Itza (qui résistera bien à la marée, mais pas aussi longtemps qu’on l’aurait aimé !)

f9gi06

Ah oui, au fait, les Kromak sont partout ! oic2ep

Pour le dimanche, nous avons décidé de partir à …

 

Taxco

Nous reprenons donc ENCORE le car (ça devient un vraie habitude au Mexique…) direction cette petite ville des montagnes. Bon petite ville, ça reste à l’échelle mexicaine, donc ça envoie du patey ! C’est une ville vraiment superbe, plein de petites ruelles à flan de montagne, pavées, des marchés partout (ou plutôt une sorte de grand marché en fait), des coccinelles partout etc.

C’est aussi LA ville de l’argent au Mexique. L’argent 925 (à 92.5%), il doit comporter la marque sinon : c’est du toc ! Bref, on se trouve un hôtel, on va sur le toit :

2q87l06  2s7jbqa

On va lire un livre rapidement pendant que Dan prend sa douche : mslr3c

On sort de l’hôtel : 28bvby8

Et on va se balader la journée durant dans les petites rues du marché : 286w40

Puis on rentre à México DF le dimanche soir pour prendre l’avion le lundi soir. Sauf que là, on commence tous à sérieusement se dire qu’on ne veut pas que ce soit fini, cette aventure, cette vie à la mexicaine. Chacun dans son coin commence donc à ruminer de plus en plus des « j’ai pas envie de partir » ou encore « je me demande si ce n’est pas une connerie » etc. On décide donc d’attendre de voir les nouvelles du dimanche soir pour prendre une décision. Ce que nous faisons.

C’est donc le lundi matin que j’appelais Air France pour modifier nos dates de billet d’avion et prolonger ainsi notre « intercambio » et ne pas avoir cette impression douloureuse de partir comme des voleurs. Repoussé dans un premier temps au 13 mai (pour voir l’évolution) puis au 9 juin, dans le même avion que nous devions prendre à l’origine, tout rentre dans l’ordre. Il nous reste donc 1 mois pour profiter ! Mais dans un premier temps il faudra reprendre les cours etc.

 

[break d’une semaine]

 

Le mardi 12 mai 2009

Aujourd’hui c’est mon anniversaire. Le problème, c’est que j’ai appris 2 jours plus tôt qu’un ami va mourir à cause d’un cancer aux poumons (provoqué par la cigarette) qui a atteint le cerveau. Pourquoi j’en parle ? Pour te dire Xav que je pense fort à toi, à ta petite femme et ta petite fille de même pas 1 an. Je pense tellement à vous depuis que j’ai appris que les médecins n’avaient plus d’espoir, j’ai tellement pleuré aussi. Je vous envoie toutes mes pensées les plus positives. Nous n’oublierons pas, sois en sûr.

Vous imaginez donc que je n’ai franchement pas envie de fêter mon anniversaire, ce que je dis à Franck « je ne sais pas si vous préparez quelque chose, mais je n’ai vraiment pas la tête à fêter mon anniversaire aujourd’hui… peut-être plus tard ».

C’est là qu’ils ont pris un risque : me le fêter malgré tout.

Et je vous assure que je les remercie énormément, j’ai vraiment énormément de chance d’avoir des amis comme eux, ici, dans les moments rigodrôles comme dans les moments tristes de la vie. J’ai été très gâté, ils ont réussi à me faire avoir des fous rire, ils m’ont fait la surprise de m’emmener et m’offrir un restaurant de viandes argentines (le repas, pas le bâtiment…).

Bref, je vous remercie énormément les copains…

 

ok3lp5

 

- Un T-shirt de l’UNAM – école d’ingénieure

- Un calçon des Pumas (le symbole de l’UNAM, et le noms de toutes les équipes professionnelles, semi-professionnelles, amateurs de l’UNAM)

- Un cd de musique

- Un dvd pornographique acheté sur le marché ! (parce qu’ils savaient que je n’en ai jamais vu… Je ne l’ai toujours pas regardé d’ailleurs !)

- Des photos depuis notre arrivées au Mexique, jusqu’à aujourd’hui

- Le restaurant

 

Voila pour aujourd’hui :) Vous savez tout maintenant ! (enfin presque…). Là nous revenons d’un week-end extraordinaire (je dis ça à chaque fois mais c’est la vérité vraie !) à Puerto Escondido où nous avons vu 1 million de choses ! Je suis actuellement en train de faire le tri des photos, mais avant de mettre ce futur nouvel article, je voulais rattraper le temps perdu, et mettre ce qui se trouve ci-dessus !

J’espère encore une fois que me lire vous aura plu :)

Je remercie une nouvelle fois tous ceux qui me mettent des commentaires, vous qui me lisez, qui me suivez, c’est important, donc :

MERCI !

 

à très vite !

guillaume

Publié dans Liens | 4 Commentaires »

Papantla, El Tajin, Coyoacan, UNAM…

Posté par guyommexico le 7 mai 2009

Bonjour tout le monde !

Papantla, El Tajin, Coyoacan, UNAM... dans Liens 3493qdv

 

Ça y est, je reprends du service ! Après tout ce temps, toute cette attente, ces absences, ce cochon enrhumé comme l’a si bien dit Romu ! En effet, la pression à México DF et à niveau mondial a l’air de se calmer un peu, l’économie du Mexique vient de prendre une telle baffe que ça va être long de remonter, ils essayent donc de relancer au plus vite l’économie, la vie recommence donc doucement… En même temps après la fermeture de 97% des restaurants de la plus grande ville du monde, fallait faire quelque chose (plus de 35 000 restau fermés…).

Après avoir pris la décision de rentrer en France, avoir changé nos billets etc. nous avons pris la décision de retarder un peu notre départ (et donc de re-changer les billets :p) en attendant de voir ce qu’ils se passent durant tous les conseils/réunions/discussions etc. qui vont avoir lieu durant les prochains jours.

Conclusion : retour actuellement prévu pour le 14 mai à 13h55 (heure de Paris).

Retour à nos voyages !

 

Papantla, El Tajín

Plus de photos

On repart en arrière, au 22 avril 2009 ! Ce soir est un grand soir pour moi, pourquoi ? Les parents débarquent au Mexique ! Arrivée en soirée à l’aéroport Benito Juarez, retour vers leur hôtel, on se pose, on discute, quelques larmes coulent (mamaaaaaaaan J ). Premier contact avec le Mexique très positif ! Le jeudi, j’ai cours, ils visitent donc la ville de leur côté et on se rejoint le soir. C’est le lendemain que tout commence, le vendredi 24 avril 2009. On part avec les parents direction Chapultepec. Programme du jour : musée anthropologique, jardin botanique etc. Sauf qu’arrivés devant le musée « C’est fermé à cause de la grippe porcine (qu’on appelait encore de cette manière à cette époque) et ça le sera jusqu’à nouvel ordre, idem pour les établissements scolaires etc. » SUPER ! Du coup nous, on s’en fiche, vous vous doutez bien, un peu déçus certes, mais (et là je reprends l’expression de mon ami Romu) :  « C’est pas un cochon enrhumé qui va arrêter les Meyniel ! »

Du coup, le samedi nous partons direction Papantla, dans l’état de Veracruz. Pourquoi ? C’est très simple : la vanille. Hmmm j’entends encore des gens dans le fond qui se disent « oui la vanille ok, mais bon… pourquoi ? ». Tout simplement parce que le paternel est fan de vanille et que cette ville est réputée comme étant la « maison mère » de la vanille mexicaine. Bon j’avoue je n’en avais pas la moindre idée mais une fois renseigné, je me rends compte qu’il y a aussi des ruines Totomok… Tometok… Tekomoc… Fin des tas de pierres empilés qui font tourner l’économie locale ! Nous voilà donc parti.

Nous arrivons donc dans ce village de montagne, on retrouve notre hôtel qui donne sur le Zocalo dont la vue était la suivante :

vxcfo9 dans Liens

Fort sympathique ce petit Zocalo. Très vivant, tous âges, une vraie tranche de vie qui permet à mes parents de s’immerger dans la vie mexicaine rapidement. En petit bonus, on a même le droit au spectacle des « voltigeurs ». Les gars montent en haut d’un poteau, s’attache une corde au ventre, se jette dans le vide et en tournant (le poteau) ils descendent progressivement, la tête en bas… Vous êtes d’accord hein, sur le papier ça paraît débile de faire ça ? Bah ça fait le même effet dans la réalité !

11m9d29  20sadq9

Suite à quoi, mon père rêve en secret (enfin c’est pas vraiment secret…) d’aller visiter une plantation. Chose que nous trouvons au deuxième magasin de vanille dans lequel nous entrons ! Banco, on part donc, 10min de taxi, et on se retrouve dans une plantation : 1ha de plantation à l’air libre, une parcelle abritée de la lumière… Mais surtout le gros gros coup de chance que nous avons c’est que nous arrivons pour la floraison (qui à lieu de mi avril à fin mai début juin, seulement entre 8h et 11h30 du matin, et la fleur ne dure qu’une journée…).

La plantation (couverte) : 2ngriio

Petit cours sur la vanille :

Elle ne peut être fécondée comme toutes les plantes : par le vent, les oiseaux, les insectes etc. Pour marier la vanille 3 possibilités :

-          Le colibri (vous savez celui qui sait faire du sur place)

-          une abeille dont j’ai oublié le nom (pardonne moi papa… ça ressemble a pomp-quelquechose non ?) et qui ne vit qu’au Mexique (les fois où elle est exportée dans d’autres pays, elle ne féconde plus la vanille… pas casse-bonbon déjà…)

-          et l’homme.

En image maintenant :

-          La fleur de vanille (avant fécondation manuelle) : v62dk5

-          La même fleur APRèS fécondation : 168eblf

-          L’abeille en mesure de féconder : 11vsg2d

-          L’homme en mesure de féconder la vanille : 95slea

-          Le résultat quelque temps après : ipy3bd

 

Et puis on s’est un peu baladés dans la plantation :

v2y2oz  adnima

298zg3

Et la plantation que nous avons visité (chaque plantation possède sa propre marque, son « blase » quoi !) :

in7v2f

Suite à cet épisode énormissime et fort intéressant, nous partons pour El Tajín. Le fameux regroupement de vieilles pierres donc je parlais au dessus. Et bien pour ce 6ème site archéo que je visite, je l’ai trouvé encore une fois hallucinant et différent des autres… Je vous laisse juger en image :

mmqzib

2d9xqgo

Le retour à la réalité de Mexico DF aura été un peu surprenant. En effet, nous sommes le lundi 27 avril, cela fait 3 jours que c’est la darasse sanitaire au Mexique, les écoles fermées, les restau, les gens portent des masques etc. Bref je ne vais pas refaire l’histoire, vous avez vu les infos, entendu les news etc.

 

Mexico DF, Coyoacan, Unam

Plus de photos

Bon le reste de la semaine, c’est la folie furieuse dans le monde, on ne sait pas ce qui se passe etc. Bref, nous on s’en fiche, on part visiter Coyoacan et le campus de l’UNAM. Bon, la situation fait que la visite de Coyoacan est très tranquille et c’est pas plus mal ! Mais c’est à l’UNAM que je prends le plus gros choc. C’est vide de chez vide… Voici quelques photos :

2nsnosl  2mrbf3t

2u7ylnr  2lbkzkz

 

Voilà pour aujourd’hui, la prochaine étape sera Acapulco et Taxco. Mais maintenant, après ces 2h de travail, je vais aller me préparer le repasdu soir !

J’espère que cette article vous aura plu, et pour ceux qui continuent de me lire, merci d’avoir attendu ;)

 

Besitos !

Publié dans Liens | 7 Commentaires »

Grippe porcine…

Posté par guyommexico le 29 avril 2009

Bonjour à tous…

L’heure n’est pas idéale pour poster, bien qu’ayant un article prêt sur Papantla, la vanille, les (magnifiques) ruines de El Tajin (le tout avec les parents !!) ce n’est pas de ça que je viens parler…

J’écris juste aujourd’hui pour rassurer les quelques personnes qui me lisent et qui n’ont pas forcément de nouvelles fréquemment.

Comme vous le savez c’est un peu la guerre atomique au mexique en ce moment, je crois savoir aussi (de par les mails que je reçois depuis le 24 avril et l’annonce de la fermeture des écoles) que pas mal de gens s’inquiètent en France, et ce de plus en plus. Je ne doute pas que les nouvelles que vous voyez sont elles aussi assez alarmantes.

Ce que je veux dire aujourd’hui c’est un certain nombre de chose.

1) oui tous les musées sont fermés jusqu’à nouvel ordre, idem pour TOUS les établissements scolaire (je suis allé à l’UNAM aujourd’hui c’est impressionnant de voir ce lieu qui accueille 300 000 personnes tout vide…), idem 35 000 restaurant dans la ville de mexico (la zone la plus touchée par l’édémie) etc.

2) oui les rues de mexico sont assez désertes, et presque tout le monde porte des masques (et depuis peu des gants)

3) non ce n’est pas encore une pandémie

4) non a priori les aéroports ne seront pas fermés, pas tout de suite en tout cas. Ils faudrait un niveau 6/6 de l’OMS (nous en sommes à 4/6)

5) nous devons reprendre les cours le 6 mai, mais on parle de plus en plus de reconduire cette date.

6) non pour l’instant aucun rapatriement n’est annoncé officiellement par l’ISEL, mais c’est vrai qu’on commence aussi à y penser sérieusement (vu qu’on doit être pratiquement les derniers à ne pas être rentré en France)

7) oui nous sommes tristes de devoir rentrer (car ça y est, nous nous sommes tous fait à cette idée et l’on s’attend à rentrer dans les jours qui viennent)

8) Ce pays est magnifique, et j’y retournerai bientot pour finir ce que je n’ai pas fini.

9) nous ne sommes pas inquiets, et nous sommes en très bonne santé.

 

Tout ça pour vous dire de ne pas trop vous inquiéter si c’est le cas (je crois savoir que ce qu’on voit en France n’est pas rassurant…), et qu’a priori je devrais bientot être de retour en France

Je vous embrasse tous, gardez le sourire, et comme ils disent ici  : No pasa nada !

 

guil.

Publié dans Liens | 3 Commentaires »

Yucatan, Merida, Valladolid, Cancun, Uxmal, Ik Kil, Chichen Itza, Isla de las Mujeres, Tulum, Celestun, Playa del Carmen…

Posté par guyommexico le 16 avril 2009

Notre chère langue de Molière se veut avare de tout abus de superlatifs mielleux et dégoulinants, le genre qui colle aux dents… Mais c’est une chose de le savoir, une autre d’être confronté à la réalité… Ce voyage que je viens de vivre, ce voyage que nous venons de vivre a été tout simplement extraordinairemenent-violemment-magnifiquement-simplement-prenant et (comme ils disent ici) un viaje de puta madre !

Je remets un petit peu les choses dans leur contexte. Vendredi 3 avril 2009, nous assistons à notre dernier cours à l’UNAM avant d’être en vacances. La semana Santa. Pour cette semaine de vacances, nous avons réservé nos billets pour un voyage organisé pour la Riviera Maya du Yucatán. Au programme ? Sur les traces des mayas (sites archéologiques d’Uxmal, de Chichen Itza, de Tulum et le Cenote de Ik Kil), sur des plages de sable blanc, des mers de couleurs hallucinantes…

Petit résumé de ce que nous avons vécu, en images, il suffit de cliquer sur les liens :

-          Uxmal – zone archéologique Maya

-          Cenote Ik Kil

-          Chichen Itza – zone archéologique Maya

-          Cancun

-          Isla de las Mujeres

-          Playa del Carmen

-          Tulum – zone archéologique Maya

-          Les routards

Suite à ce petit aperçu en image, je vous propose de refaire l’histoire au jour le jour en essayant d’omettre le moins de détails !

 

Vendredi 03 Avril 2009

Ça y est c’est le départ, les valises sont prêtes, la crème solaire (on s’est fait avoir une fois, pas deux !), les appareils photos sont rechargés ! On part donc direction station Zapata, heure prévue du départ 21h, heure réelle du départ 22h50. C’est ce que l’on appelle la « ponctualité mexicaine ». 

Nous sommes donc un groupe d’une 30aine de personnes, des jeunes, des vieux, une majorité de filles (ça se voit sur les photos je crois !). Les présentations commencent (il faut détendre rapidement l’ambiance !) :

Dan – Hola, mi llamo es Dan y soy soltero

Franck – Hola, me llamo Franck pero puedes llamarme Francki o Franckito

Du coup, rapidement Dan se fait repérer comme le français qui recherche des filles (surnommé par la suite et pour tout le reste du séjour Sexy Dan). Bon et puis je vais vous épargner les détails d’un voyage en car, long, éprouvant, parsemé de quelques pauses…

 

Samedi 04 Avril 2009

Voyage toute la journée, quelques pauses, des films, un mal de dos pas permis, et on arrive à Merida à 23h… 24h10 plus tard, en effet… On chope l’hôtel, et on décide de ressortir prendre un verre, Alba et Paulina (2 mexicaines de Mexicali) décident de se joindre à nous. Bon il est déjà 1-2h du matin donc notre sortie dans cette boite salsa que nous avons trouvé s’écourte assez vite. Retour à l’hôtel et dodo vers 4h… Cette première prise de connaissance présage que du bon pour la suite.

 

Dimanche 05 Avril 2009

Aujourd’hui, visite du site archéologique d’Uxmal. Woha. C’est le site archéo qui m’a fait le plus halluciner, vraiment, un truc de malade. Le guide était énorme également, très… Maya… Nous apprenons plein de choses sur la culture maya. Par exemple que les bébés de l’uperclass (qui représente environ 20% de la population totale) se font mettre une planche sur le front afin de l’aplanir pour avoir une ligne parfaite entre le bout du nez et le haut du front. De plus, ils leur mettaient un petit objet attaché à une mèche de cheveux de devant pour qu’à chaque mouvement, le bidule s’active et force l’attention des yeux les faisant petit à petit loucher. Bien sûr de nombreux enfants en sont morts.

Le site est superbement organisé, la partie école, la partie temple, la partie sacrifice, la partie « terrain de jeu sacré », la partie plus vie etc. En ce qui concerna le terrain de jeu, comme vous avez sans doute tous eu l’occasion de le voir un jour (télé, film, revue, internet etc.) c’est un terrain ouvert sur la longueur, un mu de chaque côté, sur chaque mur deux anneaux en pierre. Deux équipes de 7 joueurs s’affrontent, les meilleurs des meilleurs, ils jouent pour les Dieux les types, faut pas déconner quand même ! Et la petite cerise sur le gâteau, le capitaine de l’équipe gagnante (une sorte de Zimédime Zidamne) à la joie d’être sacrifié en offrande aux Dieux. Mais bon, c’est une sorte d’honneur suprême, le rapport à la mort n’était pas du tout le même que le notre. Bref je vous invite à aller voir les photos que j’ai mises, vraiment ça vaut le détour.

Retour à Merida ensuite, on se douche rapidement (il faisait environ 7000°C l’après-midi…) et là, en bon français qui aimons mettre l’ambiance, on décide de sortir en boîte avec le plus de gens possible. Le coucher se fera sur les coups de 4-5-6h en fonction des personnes. Le réveil du lendemain à 9h sera donc difficile, mais on a passé une p*tain de soirée !

Yucatan, Merida, Valladolid, Cancun, Uxmal, Ik Kil, Chichen Itza, Isla de las Mujeres, Tulum, Celestun, Playa del Carmen... dans Liens 2u5f28o  298vmh dans Liens

 

Lundi 06 Avril 2009

Lever 9h donc. Nous quittons Merida direction Celestun. Qu’y a-t-il à faire là bas ? Un site naturel à visiter où, normalement, se réunissent quantité de flamants roses. Mais bon comme dit Franck « le choix est le suivant, on va voir 3 piafs se battre en duel ou on va manger et se poser sur la plage, se baigner etc. ? » Le choix a été rapide et unanime : PLAGE ! Au final nous avons fait le bon choix puisque ceux qui sont allé voir la réserve ont pas trouvé ça terrible, et n’ont pu voir qu’une seul pauvre flamant rose perdu… Cid de l’Age de Glace pour ceux qui voient l’image ! Bon, il faut tout de même avouer que cette plage cassait pas non plus 3 pattes à un canard unijambiste, mais bon, on a bien aimé, profité, nagé malgré tout !.

On file direct direction Valladolid pour prendre place dans notre deuxième hôtel. Encore une fois on se retrouve avec une piscine (assez grande mais l’eau était un peu sale), des palmiers partout, notre chambre est impec (bien que la salle de bain nous ait fait penser aux douches de OZ (une série à propos d’une prison américaine pour ceux ne connaissant pas…)). Bref, installés, douchés, tous beaux tous propres, nous décidons d’organiser une sortie repas restau avec ceux avec qui on s’entend bien. Nous voilà donc parti à 14 à la recherche d’un restaurant, chose peu évidente à 23h, dans une petite ville… Quand je parle des 14, je parle bien sûr de nous 4 (Franckito, Sexy Dan, Kamel et moi), de Sophie (une française avec qui on vit à DF), des 2 mexicaines de Mexicali, de 2 mexicaines de DF, de 3 espagnoles et de 2 colombiens. *recalcule rapide, le compte y est !*

Suite à quoi on cherche un bar, ou une boîte ou quelque chose n’importe quel lieu nous acceptant pour passer la soirée ! Et là on tombe sur un karaoké. C’est parti pour le désastre ! Bien sûr on passe une soirée énormissime, mais les différents auteurs des chansons que nous avons torturées ont dû se retourner dans leur tomber ou avoir les oreilles qui sifflent…

On va se coucher le sourire aux oreilles, de la musique plein la tête et on vient de former un groupe dans lequel l’ambiance est folle folle folle !

155jdjs

 

Mardi 07 Avril 2009

Aujourd’hui, c’est le grand jour pour moi, le moment que j’attends le plus : le Cenote Ik Kil. Kézako ? Un cenote était un endroit sacré pour les Mayas, l’origine scientifique est l’érosion, pour les mayas c’est surtout une grosse réserve d’eau douce. Comme vous pouvez le voir sur les photos c’est une sorte de gros trou dans la terre (une 25aine de mètres sous terre) avec de l’eau au fond (150m de profondeur !!), et nous ? On se baigne la dedans… Un truc de ouf… J’en garde un réel souvenir de malade mental, j’ai pris une énorme claque (Anna et Framboisine, vous m’aviez prévenu mais je ne m’attendais pas à être aussi sous le coup !).

29w1e7p  15xr784

Suite à cet épisode hors du temps, nous partons direction Chichen Itza, un des sites mayas les plus importants (si ce n’est LE site) et qui nous permet de nous rendre compte de ce que pouvait être la culture Maya, leur savoir etc. Bien sûr ce ne sont que des suppositions mais par exemple : sur la pyramide majeure de Chichen Itza il y a sur chacun des 4 côtés, il y a 91 marchent, ce qui représentent 364 au total plus une sorte de dernière marche sacré tout en haut = 365 comme le nombre de jours de notre calendrier. De même sur un des côtés de la pyramide, si on tape dans nos mains l’écho qui se fait entendre en haut de la pyramide n’est pas seulement la répétition du son produit mais s’apparente à un cri d’oiseau, assez hallucinant. Ou encore, sur leur terrain de jeu de « pelota » (ballon), par un ingénieux système d’inclinaison des parois de 5° par rapport à la verticale et l’alternance de petites et grosses pierres, l’écho se fait entendre 7 fois, chiffre sacré chez les Mayas. Bon après il faut relativiser, et on s’est payé des bonne grosses barres en écoutant le guide des fois… ça faisait un peu genre « sur cette pyramide il y a 12 marches, plus les 14 palmiers que nous voyons au loin, auquel on ajoute 2 (le nombre d’yeux que nous avons) on retrouve l’incroyable chiffre lambda ! Sont forts ces mayas ! »

Suite à un repas buffet extra, nous avons assisté à un spectacle son et lumière sur les pyramides du site.

Le soir on s’accorde une soirée tranquille à discuter autour de la piscine… Discussion que se terminera sur les coups de 5h30 pour moi ! Autant vous dire que le réveil à 8h le lendemain a été dur !

21d36h4  11si3oo

 

Mercredi 08 Avril 2009

Réveil à 8h donc, nous partons direction Cancun. Cette ville est exactement comme on s’y attendait : beaucoup trop d’hôtels de luxe, beaucoup trop d’américains etc. Nan vraiment ce n’est pas une ville qui vaut franchement le coup. Et pour couronner le tout, après avoir vu les Hilton et autres hôtels de luxe, on se retrouve dans un coin tout paumé, chambres pas top, douche qui ne fonctionne pas, cafards morts dans la chambre d’à côté etc. Mais bon, on ne se décourage pas et on file à la plage. Pas top top non plus, mais bon, une eau (très) chaude, du sable (très) fin. Et le soir, après une petite bouffe dans un bouiboui c’est direction le Coco Bongo (le bar de The Mask !). Mais bon, je décide de ne pas y aller pour cause de mal de dos ravageur à chaque pas de danse que j’entreprends… Je vais donc passer la soirée avec ceux des 14 qui ont décidé de ne pas sortir non plus.

2nrlwqw  n1frc8

nmfad1

 

Jeudi 09 Avril 2009

Aujourd’hui, nous partons direction Isla de las Mujeres, une petite ile de 8km de long à 30min en bateau de Cancun. C’est parti pour 15€ la journée au paradis ! Au bout de quelques minutes de bateau, on se retrouve avec une eau aux couleurs absolument incroyable… (cf les photos…) d’une chaleur déconcertante, et là, petite cerise sur le gâteau : on ne débarque pas tout de suite, mais on se pose, dans l’eau, masque et tuba et c’est parti pour 1h avec les poissons… ça m’a un peu rappelé l’Ile aux Canards de Nouméa.

21l3o0h   9se2is

Suite à cet épisode que j’attendais depuis looooooongtemps, on accoste dans un autre coin de l’ile et la on se retrouve sur une plage assez énorme… Bon il y a toujours ces hôtels/restau/parasol, mais l’eau, l’EAU ! Un truc de fou furieux… Une chaleur comme je n’en avais pas ressenti depuis 2001, une transparence démentielle… Mais bon comme on est bien élevé, on s’est posé un petit ¼ d’heure pour penser à tous nos amis/proches/familles avec qui on aurait aimé partager ce moment.

15dazhs  30vjgg6

Nous reprenons ensuite le bateau pour aller manger au restau : poisson frais au BBQ à volonté ! Délicieux (je n’ai jamais autant mangé de poisson qu’ici !). Mais bon, toutes les bonnes choses ont une fin, on va donc reprendre le bateau pour rentrer et là, c’est le festival ! Après une petite sieste dans des positions surprenantes, nous décidons de mettre l’ambiance avec Sophie (la française de Vannes) c’est donc parti pour un show d’une 20 aine de minutes, chants, danses, quasi spectacle etc. Le public a aimé, et nous aussi !

Une fois dans le bus, nous faisons route vers notre prochaine destination : Tulum. Et encore un élément qui me fait rêver : nous allons camper sur la plage ! Bon la petite blague c’est que nous n’avons pas de tente jusqu’à ce qu’on apprenne qu’on nous en prête une. La soirée durera jusque tard dans la nuit (vers 5-6h me semble…), parsemée d’apéro, de discussion, de fous rire, de bain de minuit dans une mer encore une fois fabuleuse… ça prend du temps de refaire le monde ! Bref, un petit coin de paradis, le rêve continue !

 

Vendredi 10 Avril 2009

Ce matin le réveil est horrible pour moi… Vraiment, je ne pense pas avoir eu autant mal au dos depuis que je suis arrivé au Mexique (c’est ça de ne pas avoir de matelas ni rien !), mais bon au vue de la nuit qui vient de passer, il n’y a rien à regretter !

Aujourd’hui nous partons direction la zone archéologique de Tulum. Ce site maya ne contient pas d’énorme pyramide comme on a pu en voir avant, mais possède cette particularité d’être situé sur les falaises ce qui nous permet d’assister à un spectacle de folie… Ruines Maya, falaises, sable blanc, mer turquoise… Le pied total !

anngu9   21cfgxz

2bpdza

Suite à quoi nous partons comater sur la Playa del Carmen (c’est de la que je vous ai appelé les parents !) le reste de l’après midi. Constant dans l’effort : sable très fin, restau/hôtels sur la plage/mer ultra chaude/transparente…

ev73vk

Le soir, après un petit repas tous ensemble (les 14), nous réitérons la petite soirée plage/hamacs/sable etc.

 

Samedi 11 Avril 2009

Toutes les bonnes choses ont une fin. Réveil à 7h, photo du lever de soleil (je vous laisse admirer…), on replie les tentes et on décolle. Après une petite halte dans un autre Cenote, on fait une halte de 2h en gros dans la zone free Mexico-Belize. Et c’est partie pour les 22h+ de bus direction DF…

116mlvq  s4aqhc

 

Dimanche 12 Avril 2009

Arrivée vers 15h, nous sommes épuisé, nous avons tous encore ces souvenirs en tête et qu’une envie : repartir ! Ces vacances ont vraiment été extraordinaires…

 

J’arrête là, j’espère que ce petit récit n’aura pas été trop chiant à lire, j’attends vos commentaires avec impatience, et je vous embrasse fort !

Memo, a vous les studios !

 

PS : ah oui, une énorme nouvelle pendant cette semaine, les parents viennent me rendre visite pendant 10 jours du 22 avril au 1er mai, je vous attends les parents !

Publié dans Liens | 4 Commentaires »

Semana Santa…

Posté par guyommexico le 4 avril 2009

Coucou !

 

Ce soir nous sommes en vacances et nous partons d’ici 5-10 minutes chercher notre bus direction => Yucatan !

Si vous voulez faire des petites recherches : Tulum, Senote, Chichen Itza, Cancun, Isla de las Mujeres etc etc…

Bientot le résumé et le rapport photo !

Retour prévu le 12 avril !

 

A bientot tout le monde

Hasta Luego !

 

Guillermo

Publié dans Liens | 1 Commentaire »

PTAR (Planta de Tratamiento de Aguas Residuales) y Cholula…

Posté par guyommexico le 31 mars 2009

Hola !

Bon, honte à moi, je n’ai pas écrit depuis le 19 mars, notre retour de Puerto Vallarta… Pourquoi ? Boarf, je pourrais donner tout un tas de raisons, qui ne seraient pas fausses en plus, mais bon, je vais plutôt rattraper le temps perdu et m’atteler à la tâche de vous narrer mes aventures !

Alors depuis le retour de Vallarta, nous sommes donc revenu le mardi matin. Le voyage retour a été un peu merdouillé par nos soins d’ailleurs… On a voulu faire comme à l’aller, c.a.d. passer par Guadalajara. Jusqu’à là, pas d’embrouille ! Oui sauf que les cars il en passe pas 50, donc on a un peu galéré pour trouver. On réussi à partir sur les coups de 3h du mat de Guada, mais bon résultat retour à Mexico à 11h, le temps de rentrer etc. on a loupé le cours du matin :( On est bien sûr allé s’excuser auprès de la prof en lui expliquant, chose qu’elle a tout à fait compris d’ailleurs !

Bon, suite à quoi, on s’occupe de nos cours, tout va bien et vendredi on décide d’aller passer la journée à Ixtapan de la Sal ! C’est un parc aquatique à environ 1h30-2h de Mexico. Je n’ai aucune photo de cette journée passée sur place (bah oui qui dit parc aquatique dit eau, et qui dit eau dit pas-content-l’appareil-photo !). Mais bon on s’éclate bien comme des gosses dans les toboggans, car petit détail, non pas des moindre, il n’y a personne dans le parc… Tout pour nous tous seuls ! Bon et puis nous avons encore eu un petit apperçu des « règles mexicaines » : « Pas plus de 300kg/bouée »… Le type responsable nous voit arriver et nous dit de monter à 5… Bah oui normal on atteint presque les 400kg…

Gaby, lui, a eu le temps d’aller visiter Teotihuacan avant son retour (samedi dans la journée) au States !

Petite précision quand même, nous avons passé la semaine à ultra dérouiller (le pire étant pour gaby, mais j’ai bien pris aussi…) à cause de nos coup de soleil made in Vallarta ! J’entends déjà mam’ me dire « mais t’es vraiment bête hein ! c’est avec ta santé que tu joues la ! »… Je sais mam’, j’aurais pas du… Mais bon, comme ils disent ici : Asi es la vida !

Le week end a été très calme pour Franck et moi puisque nous sommes resté à l’appart (les 2 autres zigotos sont allé s’impreigner de la « culture » locale dans d’autres villes… Si calme pour moi d’ailleurs que je me suis payé mon premier vrai coup de blues… Bah oui, voir mon neveu s’activer devant la webcam, discuter avec la famille restée en France, toutes les choses qui s’y passent ! Bref, maintenant c’est passé et j’ai retrouvé une forme Olympique des grands jours !

Enfin bon Olympique vite faire en fait… Puisque depuis que je suis parti je me traine des p*tain de problèmes de dos… Je suis retourné voir le médecin aujourd’hui, il m’ont fait des radios, et m’ont annoncé une bonne nouvelle : ce n’est QUE musculaire ! C’est déjà ça de pris, j’ai pas de problème grave ! mais bon, c’est pas pour ça que je paye moins… Donc pour la semaine qui vient, j’ai une piqure à faire dans les fesses TOUS les jours + des médocs à prendre (effet relaxant, refortifiant, revitaminant, antidouleur…). Et puis je vais changer de matelas avec Dan car son matelas est bien mieux que l’mien !

La semaine passée il ne s’est pas passé grand chose, cours, examen de planification, devoirs maisons à rendre, des bonnes notes récupérées en production (deux 10/10)… Ah si je suis bête ! on a quand même visité la stations d’épurations des eaux usées de l’UNAM… Bah oui en plus de tout ce que je vous ai décrit comme infrastructures, cette université à son propre système de traitement des eaux !

On a visité ça pour le cours de Mejoramiento Ambiental

PTAR (Planta de Tratamiento de Aguas Residuales) y Cholula... dans Liens 21mdlk3  2i78sjt dans Liens  10d7b7p
On aperçoit même notre prof, les cheveux blancs. Bon une chose à préciser : l’odeur… Une horreur, vraiment, vous vous dites « bah oui gros malin (suis pas gros d’abord!) c’est une usine de traitement des eaux usées d’une université de 300 000 étudiants ! tu t’attendais à quoi ?! » Bah je vous l’dis moi, même si on le sait, c’est à vomir…
Et le week end, je suis parti le vendredi soir à Puebla pour revisiter un peu cette ville bien plus énorme que ce que je pensais ! Je suis donc allé à Cholula, une petite ville à coté où on a visité… La preuve en image !

t6wncn  32zp1xj

2lsdztk  14kgqw0

2z8ox7p  2hcn70l  rk4nwn  1znobyd

29uy8gk  e0n95w

33nerrb  w1ftrm

mugyoi

J’ai par contre loupé le match Mexico – Costa Rica (2-0) au stade Asteca ! Imaginez un stade de 120 000 personnes plein à craqué ! C’est bien dommage… J’irai la prochaine fois !

voila voila pour les nouvelles en retard ! Cette semaine on a un peu de boulot (devoirs maisons, examen etc.) mais bon à partir de vendredi midi c’est VACANCES pour une semaine ! Et ça ça gère ! Surtout qu’on part pour le Yucatan, Riviera Maya, Tulum, Isla de las mujeres et touti cuanti ! De futures belles photos !

Après ça il nous restera les Chiapas, ses cacades, sa forêt, St Cristobal etc. Et on aura faire à peu près ce qu’on voulait faire (il manquera Puerto escondido quand même… Guadalajara (qui est magnifique parait-il…), Tekila, et tout le nord de Mexique… Enorme ce pays !

Allez, je vous embrasse tous fort !

et vous dis à bientot !

guil.

Publié dans Liens | 3 Commentaires »

Puerto Vallarta…

Posté par guyommexico le 19 mars 2009

Hola !

Ce pays a quelque chose de magique, lié sans nul doute à notre condition d’étudiant ERASMUS, ce quelque chose qui vous tient aux trippes toute la semaine et explose le week-end, temps de nos vagabondages fantasmagoriques… Le week-end dernier n’a pas échappé à cette règle (qui semble universelle pour tous les étudiants étrangers de ce pays). C’est donc Vallarta qui a été l’objet de nos hallucinations étudiantesques, de nos baignades frénétiques contre cet élément aquatique si puissant, la découverte pure et simple…

Remettons tout d’abord les choses dans leur contexte. Nous sommes parti vendredi soir direction l’Aeropuerto Internacional de Mexico, le même duquel nous sommes arrivé il y a … 7 semaine et 2 jours ! (Va falloir suivre dans le fond la, je ne vais pas le répéter à chaque fois !) En effet, ce soir arrive notre ami Gaby Gaby Gaby Gaby Ga-byyyy, en provenance directe d’Atlanta, Georgie où il étudie à la Georgia Tech. (branleur…). En effet, c’est semaine springbreak pour lui, il vient donc la passer avec nous ! (malin l’indien, il fait bon vivre au Méxique). On le récupère à 21h et des patates, on décolle direction le terminal nord des bus, on chope un billet, cette nuit le voyage se fera en 2 étapes : México => Guadalajara, puis Guadalajara => Puerto Vallarta (c’était moins cher de cette manière)

17h de voyage plus tard… (et oui entre les pauses, les changements, trouver un hotel etc.) Nous arrivons à Vallarta :

Puerto Vallarta... dans Liens 281f0pl   242xzlu dans Liens

Nous chopons un pesero, qui nous emmène en centre ville. On fait une halte à l’office du tourisme pour se faire conseiller plages, hotels et coins à visiter. Et oui comme vous pouvez une fois de plus le constater, nous partons à l’aventure, sans savoir ce que nous allons faire ni où nous allons dormir !

91c45l  16qo04
Nous avons notre hotel :  2hx3i3t

A ce moment là, le programme est simple, on se change (enfilage de short de bain, prendage de serviette, un peu de sous et ZOU LES P’TITS LOUPS !) et on décolle ! on marche un peu dans la ville, des petites rues, superbe :
2chp1xh  vx0o08  2h88q6a  241pnco  25hj220  2yvmgyb  bgd8bq
Et là, nous arrivons sur la plage, 5 minutes à pieds de l’hotel, personne ou presque, des superbes vagues (hein gaby…)
1zx13lw  25gyv74  2wmdjf9  jikr2f

2j669f6

Nous terminons l’après midi dans l’eau, coucher de soleil magnifique, et nous allons ensuite manger sur le resto à 5m de là où on mangeait : brochettes de crevettes (camarones) marinées… Papa faut qu’on se fasse la même ! Un délice pour les papilles !Le soir nous allons nous balader sur la promenade, sept milles gringos à la ronde… Et oui, le springbreak dure en gros 5 semaines vu que toutes les universités américaines ont pas leurs vacances en même temps ! Résultat, tout le monde nous parle anglais (nous sommes blanc, donc gringos, CQFD), les prix doublent ou triplent… Bref, nous arrivont quand même a passer une bonne soirée !

2884di9  29w4h07  2qk1dec  29gh44j

Le lendemain, nous nous levons au chant du coq (à quelques heures prêt… :D ) et prenons un pesero (les petit camions) pour nous retrouver sur une plage tranquile et perdue ! Enfin perdue, vite fait, il y a toujours ces p*tains d’hotels à touristes… Mais bon, on passe une énorme après midi jusqu’au coucher du soleil une fois de plus !

dltdah   s6hnja  2zyd0km  vcrqm8  rriem1
Le soir, nous allons manger de nouveau nos petites crevettes au BBQ, et retournons passer la soirée sur la promenade.

Le programme du lendemain est simple, lever 8h30 environ, douche pour tout le monde, et on décolle direction l’embarcadère pour prendre un taxiboat pour aller sur plage donc l’accès n’est possible que par bateau. C’est donc parti pour une 30aine de minute de bateau, et en bon français fêtards, nous mettons l’ambiance sur le bateau !

nvb7rn  332qx77  2drgair  2zr1ao2  no65xg  serud4
Et nous arrivons sur une plage perdue, quelques restaurants, de la végétations partout. Nous mangeons, nous désaltérons, et là, quelque chose d’assez stupide, mais humain, nous vient à l’esprit : « et si nous allions dormir sur la plage… » STUPIDE… Le résultat c’est que nous allons être bien brûlé, en bon touristes que nous sommes… Merci la Biafine (et merci mam !). Mais bon, ça a été vraiment une super après midi. Aucun regret !

2ptyrno  vrsg1j  whcef  2cwocrb  jphts4  2rm719g  505wn9
Nous rentrons finalement vers Mexico, après de (trop) nombreuses heures de car… Et c’est reparti pour la routine étudiante…

Un gros boujou à tous !

Memo.

Publié dans Liens | 3 Commentaires »

123
 

Séjour en Finlande |
voyage au perou |
afbexpe |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Voyages en Inde
| latinos
| Bord de mer à St-Pierre La Mer